La raison nègre et le corps d’extraction (2018)

Foucault News

Orazio Irrera, La raison nègre et le corps d’extraction. Esprit, n. 450, décembre 2018, pp. 100-105.

En combinant le schéma marxiste de l’accumulation primitive et la biopolitique foucaldienne, Achille Mbembe propose une généalogie du sujet de race comme « corps d’extraction ».

Un des aspects les plus remarquables du projet annoncé par un ouvrage comme Critique de la raison nègre est la tentative de mettre en place un cadre conceptuel et historique large et cohérent aboutissant sur une généalogie du lien de sujétion raciale qui charpente notre modernité. Ipso facto, il serait trop restrictif de qualifier cette modernité d’européenne ou d’occidentale, et il conviendrait plutôt de la désigner comme globale, tout comme l’a été l’entreprise coloniale et impériale des puissances européennes, qui ont justement investi l’espace à une échelle transcontinentale[1].

Mais, à la différence d’Edward Said[2], qui considérait davantage l’orientalisme comme une sorte…

View original post 253 more words

Advertisements